Son métier de rêve serait d’être trader à plein temps. Pendant son temps libre, il nage pour Nottinghamshire. Adam Jeacock, notre nouveau responsable de la qualité et des innovations est en charge d’une équipe technique dont le rôle est d’assurer la qualité de nos rubans mais aussi de diriger le développement de nos nouveaux projets.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre carrière avant de travailler chez Advance ? Comment êtes-vous arrivé à ce poste ?

Je travaille chez Advance depuis maintenant six mois. Avant Advance, j’ai travaillé pour une compagnie qui se nomme A1 Security Printing et j’étais chargé des opérations liées à la qualité et au service client. Nous pouvions imprimer tous types de documents comme par exemple des documents confidentiels pour le gouvernement ou des billets pour le festival de Glastonbury.

A1 a acquis la société Orion pour l’intégrer en tant que filiale. Celle-ci était en charge des cartes-cadeaux et de leurs réalisations. La société Orion avait de nombreux clients aux détails, de ce fait, j’ai été détaché chez Orion afin de les intégrer à A1 Security Printing.
J’ai toujours eu pour ambition de retourver un poste plus technique car je crois que se sont mes compétences les plus importantes. Par conséquent lorsqu’un poste s’est libérer j’ai sauté sur l’occasion.

Quelles sont vos principales responsabilités ? Quels sont les projets sur lesquels vous travaillé et dont les gens pourraient être intéresser ?

Je suis chargé d’améliorer la qualité et innover ce que nous appelons la Pipeline. C’est un fichier regroupant nos opportunités. Je suis très claire sur la façon dont je veux gérer cela dans l’avenir. Du point de vue de la qualité il existe trois domaines sur lesquels nous devons travailler : les personnes, les processus et les produits.

La première phase consiste à entreprendre quelque chose que j’appelle la réduction de la nuisance sonore. Le processus n’impose pas d’être silencieux pour tout le monde mais plutôt de regarder toutes les étapes de la production et d’éliminer toutes les causes de la variation « bruit». Il est toujours bon de commencer au début d’un processus car toute variation à ce stade s’amplifiera au fur et à mesure que le produit se déplace le long de la chaîne de production.

La seconde phase consiste à regarder les données de performance de la qualité et les reliés aux éléments clefs de l’actif qui peuvent être contrôler. Nous avons une grande quantité de données concernant la qualité au sein de l’entreprise et cela me passionne vraiment.

En termes d’innovations, mon rôle est de voir comment nous mettons plus rapidement sur le marché des produits nouveaux ou améliorés. Je souhaite améliorer notre agilité à répondre aux projets de recherche et développement en gérant plus efficacement les ressources et les risques.

Ma priorité absolue est de contribuer à l’optimisation de nos processus de fabrication qui, à leur tour, fourniront une bonne plateforme d’innovation. Cependant, un projet sur lequel je souhaite travailler consiste à envisager le passage à des produits plus recyclables. Je pense que la responsabilité sociale des entreprises de fabriquer des produits plus respectueux de l’environnement devient un sujet de plus en plus brûlant et, en tant que fabricant de ruban adhésif, je veux être à l’avant-garde de ce domaine dans l’industrie.

Si vous pouviez changer de carrière, quelle serait-elle ?

Quelle question facile !! Je voudrais définitivement passer à la négociation d’actions. Je suis un peu un « Trader amateur ». Lorsque j’étais enfant, dans les années 90 le trading était exécuter par les ordinateurs à ossature principale qui se reliait à la ville via des câbles téléphonique. Si vous vouliez faire un échange d’actions, vous deviez aller à la banque, où je travaillais pendant les vacances d’été. Après le 11 septembre, un homme est arrivé et a acheté des centaines de milliers de Livres Sterling à des compagnies aériennes comme American Airlines, British Airways et Lufthansa.

Après le 11 septembre, les compagnies aériennes ont été sérieusement touchées et il a donc pu acheter de nombreuses actions à très bon marché. Je n’y ai pas trop réfléchi à l’époque et quelques années plus tard, j’ai compris qu’il en avait fait des millions. J’ai une maîtrise en statistiques Lean 6 Sigma et je me suis demandé si je pouvais utiliser mes compétences statistiques pour aider au trading d’actions.

Je me suis brûlé les doigts à quelques reprises, mais j’ai vite appris que c’était une combinaison de statistiques et de gestion de votre propre comportement. En mars de cette année, j’ai commencé le short trading qui parie dans le sens inverse. Cela a été une courbe d’apprentissage, mais cela a bien fonctionné lorsque les marchés ont chuté.

Quelle est la personne la plus drôle avec qui vous travaillez et pourquoi ?

C’est une question difficile, je dirais que c’est Carl Mills (Manager de l’ingénierie), il a quelques bonnes anecdotes et il les raconte de façon amusante.

Avez-vous un talent ou un passe-temps secret que les gens ne connaissent peut-être pas ?

La natation. Je nage pour Nottinghamshire et je dois me lever tôt pour m’entrainer le samedi matin. Je suis aussi le coach de l’équipe jeune de Nottinghamshire dont mon fils fait partis. Je nage depuis mes 11 ans et j’ai atteint un niveau raisonnable en devenant 4-ème de la compétition junior au Royaume Unis. J’ai continué jusqu’à l’université où j’étais capitaine de l’équipe homme de natation.

J’ai arrêté quelques années puis j’ai repris juste avant que mon fils naisse.
Ma course c’est la brasse. Les compétitions et les entrainements ont malheureusement été suspendus en Mars dut au coronavirus cependant les entrainements reprendront en Septembre.

Si vous aviez 10 millions de livres sterling, qu’en feriez-vous ?

Je donnerais probablement la plus grosse partie à ma famille et mes amis. Je pense que ma femme et moi nous achèterions un appartement penthouse quelque part avec une belle vue, je pense que je commencerais mon propre business et je ferais du travail caritatif.

Si vous pouviez avoir un super pouvoir, quel serait-il et pourquoi ?

Je pense que j’aurais la capacité de retenir ma respiration éternellement, je pourrais alors faire de la plongée sous-marine sans oxygène. Je pourrais même nager jusqu’en France sans revenir à la surface pour prendre ma respiration.

Quelle est votre idée du succès dans votre travail ?

Pour moi ça correspond à trois choses. Répondre aux attentes de l’entreprise, être sûre que l’équipe est heureuse et satisfaite de ce que nous faisons et s’assurer que l’entreprise gère efficacement les risques.

Qu’est ce qui vous plait le plus dans votre travail ?

Ça doit être les personnes avec lesquelles je travail. Quand je dis les personnes, je veux dire tout ceux avec qui j’ai des contacts dans l’entreprise que ce soit ma propre équipe, les opérateurs et l’équipe de management. Il y a une bonne mixité de personne qui sont là depuis longtemps avec de fabuleuses connaissances et nouvelles personnes qui possèdent de nouvelles idées.

Quel est le dernier livre que tu as lu ?

Le dernier que j’ai lu était un livre audio qui s’appelle « Never Split the Différence ». Le livre a été écrit par un ancien négociateur d’otage du FBI où il décrit de nombreuse technique de négociation qu’il utilisait durant sa carrière mais qui peuvent être utiliser dans n’importe quelle situation.

Si vous pouviez échanger votre place avec quelqu’un pour une journée, ce serait qui ?
Je serais James Bond pour la journée.

This post is also available in: Anglais Allemand

This post is also available in: Anglais Allemand